Notre mission est d´envoyer une lueur d´espoir dans les cellules des prisons et des camps

À l´aide d´émissions régulières, premièrement par Internet, plus tard aussi par autant de stations de radios que possible. Dans toutes les langues, sur tous les continents.

Tous les anciens prisonniers confirment que le moindre message, quelque chose du genre « On ne vous oublie pas » contribue à rendre aux prisonniers l´espoir, la confiance et la force de survivre – quelque chose dont ils ont désespérément besoin.

Quoique la plupart des camps n´aient ni radio, ni Internet, les nouvelles atteindront finalement les prisonniers partout, répandues qu´elles sont par de nouveaux prisonniers, des gardiens de bonne volonté, des visiteurs, des rumeurs. Cela a fonctionné de cette manière dans tous les pays communistes pendant la Guerre froide, en Amérique du Sud. Cela fonctionne ainsi en Afrique et en Asie. Les murs des prisons ne sont pas insonorisés.

Radio Humanity finira par être connue partout, avec le bénéfice additionnel de maintenir sous les feux de la rampe le sort de ces malheureuses gens, forçant les gouvernements et parlements à en faire plus qu´ils ne le font actuellement.